Ariane Tamir
Chana Orloff et son œuvre

https://ufe-experts.fr/wp-content/uploads/2019/08/Chana_Orloff.jpg

Chana Orloff, jeune sculpteur à Montparnasse, vers 1905 © Document d’archives de l’expert

L’artiste

Femme libre et moderne, Chana Orloff  (1888 Ukraine – Tel-Aviv 1968) est l’une des plus grandes sculptrices du XXème siècle.

Elle arrive à Paris où elle est embauchée comme apprentie-couturière dans la maison de haute couture Paquin en 1910. En 1911, elle est reçue deuxième au concours d’entrée de l’École des Arts Décoratifs, réalise sa première sculpture, (un portrait de sa grand-mère, d’après photo) et fréquente l’Académie Marie Vassilief à Montparnasse et Picasso, Foujita, Apollinaire notamment…

Modigliani devient son ami à qui elle présente Jeanne Hébuterne. Modigliani réalise le portrait de Chana Orloff où est écrit en hébreu : Chana, fille de Raphaël.

Elle expose en 1913 au salon d’Automne ; son court mariage avec Ary Justman, victime de la grippe espagnole en 1919, la propulse veuve prématurément. Elle ne vit plus que pour l’art et son jeune fils Elie né en 1918.

Portraitiste du tout-Paris, elle reçoit la Légion d’honneur et la nationalité française en 1925 et, l’année suivante, s’installe Villa Seurat. Travailleuse acharnée, elle se réfugie en Suisse en 1941 et au retour en 1945 découvre le pillage de son atelier par les nazis.
Elle renouera avec Israël, y expose et y connaît la gloire jusqu’en décembre 1968.

L’expert

Sa petite-fille Ariane Tamir se dédie au classement, à l’archivage et à la pérennité de son œuvre.

Avec son frère Eric Justman, elle est attachée à conserver en l’état l’atelier où les publications, les archives et le fonds des sculptures sont précieusement exposés.

Un service d’expertise, et authentification, pour les propriétaires d’une œuvre de Chana Orloff ne se fera qu’après un examen physique et minutieux de l’œuvre.

Pour toute expertise ou prestation particulière, il est nécessaire de rentrer en contact avec les Ateliers Chana-Orloff : info@chana-orloff.org
Les expertises se font de préférence à l’atelier, parfois chez les collectionneurs, mais aussi dans des endroits plus improbables, notamment dans les stockages sous douane de Roissy.

Bibliographie

« Chana Orloff« , par Léon Werth, Paris Éditions G. Crès, Paris 1927

Musées d’Israël, 1961 « Chana Orloff » Catalogue de l’exposition Chana Orloff : Sculptures 1911-1961

« Chana Orloff » : Exposition, Paris, Galerie Vallois catalogue 1983, The Montgomery Gallery, 1983

Félix Marcilhac « Chana Orloff », Catalogue de l’œuvre sculptée, Editions de L’Amateur, Paris 2000

Contacter

Ariane Tamir

7 bis Villa Seurat
75014 PARIS

+ 33 (0)6 60 92 22 17

ariane@chana-orloff.org
info@chana-orloff.org

www.chana-orloff.org

[numéro UFE : 469]