Géraldine TAILFER
Peintures et dessins en France entre 1850 et 1950

Retourner aux experts
https://ufe-experts.fr/wp-content/uploads/2022/07/Louis-Hayet-Paysage.png

[détail] Louis Hayet (1864 – 1940) Paysage, huile sur toile © UFE, Paris

Géraldine Tailfer et sa spécialité

Au milieu du XIXème siècle, l’Europe est en pleine mutation, les courants artistiques se multiplient, Paris tient une place majeure dans ce nouveau monde moderne, et rayonne tant architecturalement avec ses nouvelles transformations sous le second Empire, que picturalement avec un des courants les plus prestigieux des temps modernes : l’Impressionnisme.

La valeur dominante est celle du progrès : essor industriel, essor individuel, essor scientifique ; l’artiste lui-même gagne en reconnaissance individuelle.

La multitude de mouvements qui se suivent, se chevauchent, se font écho, rendent cette période passionnante : le Réalisme, l’humanisme, le Symbolisme, le Naturalisme, l’éclectisme, l’Impressionnisme

La nécessité que les artistes ont de vouloir créer un art moderne, voire nouveau qui dépasse les querelles esthétiques des siècles passés entre coloristes et adeptes du dessins.

Les artistes veulent à présent marquer une rupture au sein de l’art, entre un art officiel académique qui reste soumis aux règles définies par le passé, et un art « vivant » qui se veut en accord avec le monde moderne.

Ces valeurs positives sont cependant remises en question par les guerres européennes et civiles autour de 1870 puis par les deux conflits mondiaux du XXème siècle. Certains artistes expriment leur inquiétude et leur désarroi, face aux nouvelles idéologies, et paient un lourd tribu.

L’apparition de l’art industriel, de la photographie, du cinéma et de la télévision, condamne bientôt le genre académique et le rend désuet.

C’est dans toute sa complexité, son modernisme, sa créativité et son affranchissement des règles établies que cette période suscite pour elle admiration, étonnement et découverte renouvelée, raisons pour lesquelles elle s’est spécialisée sur cette période.

 

Géraldine Tailfer et son expertise

Diplômée de l’École du Louvre et licenciée en droit, Géraldine Tailfer s’est spécialisée plus particulièrement dans la peinture et le dessin français de 1850 à 1950. Elle a acquis son expertise, en France et à l’étranger, dans des galeries d’art et des maisons de vente aux enchères ayant collaboré pendant dix ans au sein du cabinet d’expertise Brame et Lorenceau à Paris, pour la réalisation d’expertises généralistes ; elle intervenait plus spécialement au sein du Comité Eugène Delacroix.

Géraldine Tailfer met ses connaissances actuelles au service de l’expertise des œuvres peintes et graphiques réalisées entre 1850 et 1950 aussi bien auprès des particuliers que des institutionnels et des salles de ventes.

Pour les particuliers, il s’agit de d’expertiser peintures et dessins réalisés en France entre 1850 et 1950, de les estimer en vue d’une vente, d’une succession/partage, d’une assurance, ou de les conseiller pour la vente ou pour l’achat des œuvres d’art.

Pour les professionnels, tels que les commissaires-priseurs, et les Maisons de vente en général, il s’agit de réaliser auprès d’eux des expertises généralistes, et de réaliser des inventaires.

Une assistance lors de rendez-vous est souvent utile.

D’une manière globale, les estimations précises et les constats d’état détaillés des oeuvres sont les outils importants d’une bonne transaction ; ils garantissent une couverture d’assurance au juste prix.

Les institutions muséales, et les Fondations lui confient des inventaires des collections, l’interrogent sur des questions relatives à l’authentification d’une œuvre ; elle entame à leur demande des recherches historiques complètes.

 

 

 

 

 

 

 

Bibliographie

Bibliographie en cours

Contacter

Géraldine TAILFER

99 avenue Achille Peretti

92200 Neuilly-sur-Seine

geraldine@arte-misia.fr

www.arte-misia.fr

+33 (0)6 20 36 31 04

[numéro UFE : 444]