Jean du Chatenet
La vie et l'œuvre de Fernand Léger

https://ufe-experts.fr/wp-content/uploads/2019/08/K-1-Etude-Grande-parade.jpg

Fernand Léger – Étude pour la Grande parade 1950 Gouache sur papier, 29 x 37cm, Coll. part. (détail)

L’expert

Jean du Chatenet mène un travail acharné pour assurer la pérennité de l’œuvre de Fernand Léger ; considérable, elle est collectionnée dans le monde entier.
Ce sont depuis dix ans la consultation incessante des œuvres, des catalogues, d’articles, de nombreux ouvrages et le dépouillement d’archives uniques qui aujourd’hui permettent à Jean du Chatenet, avec le Comité Leger, de se prononcer sur la vie et l’œuvre de Fernand Léger.

L’attirance de l’expert pour le peintre Fernand Léger, l’homme et l’artiste, date des premières années de son initiation à la chose artistique, en un mot à la notion d’Art très présent dans sa famille sous forme de peintures, sculptures et mobiliers anciens ; en 2005, il découvre le lieu-dit de Lisores en Normandie et la Ferme-Musée Fernand Léger, une bâtisse quasiment abandonnée depuis quinze ans dont la beauté le bouleverse et le fascine au point de s’en porter acquéreur.

Les anciens propriétaires, fils, petit-fils, petite-fille de Nadia Léger et ayant-droits de Fernand Léger, ne vont cesser depuis le passage de propriété de soutenir Jean du Chatenet dans son plan de réhabilitation et d’aménagement des lieux.

La vocation de Jean du Chatenet, et sa passion pour Fernand léger, est confortée : la synergie qui se développe autour du projet est passionnante.
Depuis, Fernand Léger est l’objet de tous ses investissements et de ses pensées d’autant plus : il séjourne fréquemment dans l’ancienne propriété de l’artiste à Lisores où il constitue au fil du temps une bibliothèque complète d’ouvrages de référence et de livres précieusement illustrés dont le plus ancien est de Blaise Cendrars avec « L’Ange de Notre-Dame » de 1919 et le plus récent de 1954, « Paris, ma ville », écrit par le même Cendrars.
Jean du Chatenet est aujourd’hui non seulement le propriétaire de la Ferme-musée de Lisores qui ouvrira les portes au public en 2020, mais aussi des archives personnelles de Nadia Léger sur la base desquelles il a fondé le Comité Léger.

Le Comité Léger est placé sous l’égide du petit-fils et de l’arrière-petite-fille de Nadia ; il émet des certificats d’authenticité et est en mesure de donner des avis sur les œuvres multiples : lithographies, bronzes, céramiques et mosaïques.
Il se réunit une fois par mois.
Les œuvres sont à déposer – uniquement sur rendez-vous – au

Comité Léger 23 rue Bessières 75017 Paris
contact@comiteleger.fr

Jean du Chatenet s’appuie sur les compétences et la confiance des ayant-droits, descendants de Wanda, fille unique de Nadia Léger, élève de Fernand Léger et en partie élevée par ses soins dès sa naissance en 1927 ; ils envisagent avec lui la poursuite du Catalogue Raisonné de l’œuvre complet de l’artiste.
Les liens qu’il a tissés avec le Musée de Biot comme avec les héritiers et les proches amis de Fernand Léger ainsi que l’acquisition de plusieurs archives proches de l’artiste, permettent à Jean du Chatenet de justifier de l’authenticité des œuvres de Fernand Léger, bien trop souvent contrefaites par le passé et donc d’aider à redynamiser le marché dans le sens du rayonnement de l’artiste, notamment concernant les dessins et les gouaches.

Le rayonnement de Fernand Léger, artiste majeur du 20ème siècle et la reconnaissance de son travail, guide les membres du Comité Léger et de Jean du Chatenet en particulier pour qui il s’agit de permettre aux collectionneurs, aux acheteurs, aux passionnés, aux chercheurs et à ses confrères de retrouver grâce à son travail une assurance et une sérénité dans leur approche de l’œuvre de Fernand Léger, un style inimitable et un génie qui le hisse au-delà des modes dans le paradis des grands.

Contacter

Jean du Chatenet

Comité Léger
23 rue Bessières
75017 PARIS

+33 (0)6 88 60 90 33
contact@comiteleger.fr
www.comiteleger.fr

[numéro UFE : 472]