Rosemarie Napolitano
L'œuvre de Jules Pascin

https://ufe-experts.fr/wp-content/uploads/2019/08/PASCIN-au-Dôme-à-Montparnasse-en-1905-©-Archives-Napolitano.jpg

Pascin, entouré de ses amis, au café du Dôme à Montparnasse en 1905 © Archives Rosemarie Napolitano, expert

L’expert

Rosemarie Napolitano a collaboré à la réalisation des 4 premiers tomes du Catalogue Raisonné de l’œuvre de Pascin entre 1982 et 2003 sous la direction de Guy Krohg, héritier et détenteur du droit moral de l’artiste, qui l’a nommée archiviste et chargée de le représenter auprès des commissaires-priseurs, des collectionneurs et des marchands dans la lutte des contrefaçons et le rayonnement de Pascin.
Toujours missionnée par les ayant-droits de l’artiste, elle supervise les œuvres de Pascin régulièrement présentes dans les expositions tels que ce fut le cas en 1992 au Musée de Montmartre, au Musée de l’Orangerie en 1994 ou au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme en 2004. Elle fut aussi chargée du commissariat général de nombreuses expositions de Pascin à l’étranger : au Japon en 1995, 1999 et 2014 pour des expositions muséales itinérantes, en Tunisie en 2005 et 2010 et en Bulgarie, à Sofia, en 2013.
En 2000, elle entre à l’UFE.

Par ailleurs, sa parfaite connaissance de Pascin lui vaut la charge de conseillère scientifique de François Lévi-Kuentz pour la réalisation de son film « Pascin l’Impudique » en 2001.

Elle dirige en 2009 deux importantes publications : la première importante monographie dédiée à Pascin aux Éditions de la Différence et un coffret, livre et CD, intitulé « Pascin libertin » aux éditions Adam Biro, à Paris.
En 2011,  elle crée le Comité Pascin et le site pascin-expertise.org en étroite collaboration avec Tom Krohg, fils de Guy Krohg décédé, devenu détenteur du droit moral de l’artiste, et désireux comme elle à mettre tout en œuvre pour le rayonnement de Pascin.
En 2018, Rosemarie Napolitano édite avec le Comité Pascin et Tom Krohg en collaboration avec les Éditions Paradox à Paris une nouvelle mouture du « Catalogue général raisonné des œuvres de Pascin », fusion des 5 tomes de l’ancienne édition et la publication des œuvres non répertoriées jusque là- deux gros volumes sous emboitage.
Face à la recrudescence d’œuvres douteuses, le Comité Pascin et Rosemarie Napolitano redoublent de vigilance et conseillent aux amateurs et collectionneurs de les consulter avant leur achat. L’adresse mail et le site permettent de joindre Rosemarie Napolitano aisément.
Son observation permanente contribue à défendre et à promouvoir une œuvre très prolifique qui se déploie aussi bien en France que dans le monde, Pascin ayant vécu à Berlin, en Tunisie, en Amérique et à Cuba, notamment.

Pascin, sa vie, son œuvre

Le peintre Pascin né à Vidin en Bulgarie en 1885 et mort à Paris en 1930 appartient à l’École de Paris.

Artiste instinctif et réaliste, son art est singulier ; il ne suivit aucune mode.

Admirateur de Toulouse-Lautrec, il fut une figure de proue de la vie nocturne particulièrement active de Montmartre. Son atelier du boulevard de Clichy était le lieu de fêtes extravagantes organisé de main de maître où les peintres, les modèles, les critiques d’art et les écrivains de tous horizons se retrouvaient jusqu’au petit matin. Pascin contribua largement à sa réputation de libertin, il entretint sa mythologie qui de Montmartre à Montparnasse brossa de lui un personnage aussi attractif et sympathique que sulfureux et fêtard.

Cependant, on décèle dans ses œuvres une mélancolie profonde, les poses lascives de ses modèles, les regards d’enfants perdus dans un monde hostile, le choix de thèmes bibliques sont indicatives ; il partage ce mal être avec Amedeo Modigliani, Moïse Kisling et Chaïm Soutine dont il était l’intime.

Contacter

Rosemarie Napolitano

25-27 rue de Paris
94000 CRETEIL

+33 (0) 6 82 29 48 35
rosemarie.napolitano@cegetel.net

www.pascin-expertise.org

[numéro UFE : 415]