ARTS D'ASIE

© UFE, Paris – Arts d’Asie

En savoir plus

Ce que l’on nomme Arts asiatiques est un ensemble d’expressions symboliques, rituelles, culturelles, spirituelles et artisanales apparues en Asie au paléolithique et au néolithique et qui prirent au cours de leur histoire des formes, des développements spécifiques, teintés de culture locale et imprégnés d’influences réciproques multiples.

Les deux grandes civilisations indienne et chinoise de par leur rayonnement politique, commercial, religieux et culturel fournirent des modèles artistiques de représentations à l’ensemble des pays du Sud-Est asiatique jusqu’au Tibet et à la Chine pour la première, à la Corée, au Japon et au Tibet pour la seconde.

La culture plusieurs fois millénaires de l’Asie et la multitude de chef d’œuvres qu’elle a engendrée – peinture, sculpture et arts appliqués, boites en laque, vases de porcelaine, les coupes libatoires, les aiguières jusqu’aux statues en bronze doré et aux grandes peintures sur toile – constitue le patrimoine de ce grand continent bouddhiste, hindouiste et shintoïste qui recherche ardemment aujourd’hui ces trésors du passé, propriété des plus grandes collections européennes et américaines.

Les résultats des ventes d’Arts d’Asie, chez Sotheby’s ou Christie’s France notamment, démontrent à quel point les acheteurs asiatiques sont toujours aussi nombreux à Paris à la recherche d’objets sélectionnés avec soin, rarement vus sur le marché, et provenant d’anciennes collections particulières françaises et européennes avec des estimations attractives.

L’engouement pour l’art bouddhiste, qu’il soit chinois, tibétain ou népalais, ne se dément pas.

L’appétit des acheteurs chinois pour les bronzes dorés et les tangkas n’est plus à démontrer ; il va sans dire que de nombreuses imitations circulent et que l’avis de l’expert et son certificat s’impose avant toute transaction.

Découvrez notre expert

Sophie Allard-Latour

Art d'Extrême-Orient, la sculpture bouddhique chinoise du 3ème au 17ème siècle