ARTS DÉCORATIFS

© UFE, Paris – Arts décoratifs – Ferronnerie décorative (détail)

En savoir plus

Le style Art Déco revisite de 1920 à 1939 tous les arts de son époque. L’objectif est double : il faut d’une part faire oublier les excès de l’Art Nouveau, et d’autre part innover en créant un art fonctionnel adapté aux besoins de la vie moderne. Influencé par le Cubisme, le Fauvisme, l’Art grec, africain, maya et égyptien, le style Art déco emprunte son nom à l’Exposition Internationale des Arts Décoratifs organisée en 1925 à Paris d’avril à octobre 1925. L’architecture, le mobilier, le bijou et la mode se plient aux désirs de nouveauté et d’aisance d’une riche société bourgeoise décidée à tourner la page des heures sombres de la Première Guerre mondiale et de profiter au plus vite de la liberté retrouvée durant les Années Folles. La femme se libère du jupon et de la crinoline, elle raccourcit ses cheveux, se met au tennis et en maillot de bain à Deauville, à Biarritz ou à Cannes ; sa silhouette longiligne s’accorde aux lignes épurées de cette nouvelle vague qui la redéfinit comme sa garde-robe, ses atours, sa voiture et l’ensemble de sa maison. Certaines créations sont commercialisées pour la première fois dans les rayons des grands magasins (Le Printemps à Paris). L’utilisation de nouveaux matériaux caractérise l’Art déco : les bois précieux ou exotiques : la loupe d’orme ou de noyer, la ronce de noyer, le palissandre, le sycomore, l’ivoire, albâtre, le bronze doré, le verre, etc. Ce style influence tous les arts visuels et même l’artisanat. Les villas, les maisons, les hôtels sont Art Déco du sol au plafond. Les meubles, les verrières, les portes, les poignées de porte, la vaisselle, tout concourt à la réalisation d’un art total et épuré.

Les architectes sont principalement Robert Mallet-Stevens, Le Corbusier, Raymond Fisher, les frères Perret, André Lurçat, Jean et Édouard Niermans…, les décorateurs, Emile-Jacques Ruhlmann, Jacques Adnet, Maurice Dufrêne, Jean Dunand, Paul Follot, Paul-Théodore Frank, Jules et André Leleu, Louis Sue et André Mare ; pour le textile Sonia Delaunay et Paul Poiret. L’Art Déco, dont on peut voir les prémisses dès 1905 chez certains joaillers, se caractérise par des lignes nettes, épurées, et des formes géométriques, plus simples et plus lisibles, tandis que l’ornement figuratif disparait. La rigueur des lignes Art Déco est tempérée par des couleurs très variées. Les pierres transparentes s’opposent aux pierres opaques et aux pierres fines moins couteuses comme l’améthyste ou la citrine… Les principaux créateurs Art déco sont Suzanne Belperron, Jean Fouquet, Boucheron et Cartier, Raymond Templier, Sandoz, Brandt, Jean Desprès, Jean Dunand, Coco Chanel, Chaumet, Van Cleef et Arpels, Mauboussin. L’accent est mis sur la Modernité et sur l’Avant-gardisme.

Les Arts décoratifs, ou Art déco, commencent à donner des signes d’essoufflement dans la deuxième moitié des années 1930 avec la politisation extrême d’une de ses tendances : le Moderne classique, cet art monumental émanant des grands totalitarismes qui revient à un art épuré et édifiant dans un décor d’inspiration néo-classique. Dans le même esprit naît le Réalisme socialiste (1932).

Découvrez nos experts

Olivier Baroin

Bijoux de Suzanne Belperron (Saint Claude 1900 - Paris 1983)

Pascale Bauer-Petiet

Gemmologie, bijouterie et joaillerie du 19ème et 20ème siècles

Alain Cical

Céramique française de 1880 à nos jours

Lison de Caunes

André Groult, marqueterie de paille, galuchat, écaille

Marc Ducret

Céramiques d'artistes de 1860 à 1945

Didier Gouin

Faïences bretonnes

Philippe Jousse

Jean Prouvé et le mobilier d'architecte du milieu du 20ème siècle

Michel-Ange Philippe

René Lalique et son oœuvre

Arnaud Plaisance

Arts décoratifs et verrerie européenne du 20ème siècle

Jean-Pierre Serre

L'œuvre du maître verrier Charles Schneider

Robert Vallois

Sculptures cubistes